Transport logistique en France, l’ Assemblée Nationale supprime définitivement l’Ecotaxe

toutes les news
Transport logistique en France, l’ Assemblée Nationale supprime définitivement l’Ecotaxe

Les transporteurs français sont revenus à lever la voix contre le Gouvernement dans les jours derniers pour le question Ecotaxe, , et ils le font après que le Conseil d'État a souligné que la mesure n'a pas été en réalité encore abrogée. La taxe environnementale, appliquée à tous les moyens de produits de transport de plus de 3,5 tonnes, a toujours représenté un problème irrésolu dans les derniers deux ans pour qui attendaient développements depuis temps.

 

L’application de la taxe avait toujours été renvoyée dans les derniers ans fins à être suspendue à temps indéterminé dans l'octobre 2014 pour vouloir du Ministre du milieu Ségolène Royal.

 

Cela a provoqué des protestations des associations professionnelles contre l'inaction du gouvernement français, en particulier par de OTRE (l’Organisation des Transporteurs Routiers Européens ) et FNTR (la Fédération National Transports Routiers), qui a accusaient l'Exécutif de ne pas respecter leurs engagements et pour cela se sont déclarés prêts à livrer bataille dans les prochains mois.

 

Mais dans les jours derniers quelque chose a finalement changé. Un amendement socialiste à la Loi de Finances 2017, voté par l'assemblée Nationale dans la nuit entre le 17 et le 18 novembre, il a de fait sanctionné le déplacement définitif de l'impôt.

 

L’Ecotaxe, approuvée par le gouvernement Sarkozy en 2009, avait un double objectif de réduire l'impact environnemental du transport routier de marchandises, y compris bien sûr transport de voiture, et obtenir les ressources nécessaires à la création de nouvelles infrastructures routières, et le maintien de celles existantes.